Qu’est-ce qu’une ponction abdominale ?

Une ponction-biopsie abdominale consiste à réaliser un ou plusieurs prélèvements dans l’un des organes de l’abdomen au moyen d’une aiguille. Les prélèvements font ensuite l’objet d’une analyse au microscope. Dans la majorité des cas, la ponction-biopsie permet d’obtenir des informations en évitant l’opération.

Techniques d’imagerie médicale employées et risques encourus

Pour effectuer le prélèvement avec une bonne visibilité, nous utilisons la technique de l’échographie ou du scanner, afin de bien repérer les organes, de choisir le bon point d’entrée pour l’aiguille et de pouvoir visualiser son trajet dans le corps.

Si l’on vous propose une ponction sous scanner, donc une technique d’imagerie médicale utilisant les rayons X, sachez qu’aucun risque n’a jamais été démontré chez les patients : les doses utilisées sont très faibles et des précautions sont toujours prises par le médecin radiologue pour les limiter seulement à la zone examinée. Des précautions sont systématiquement prises si le patient est une femme enceinte. Dans ce cas, vous devez absolument signaler au radiologue votre grossesse avérée ou supposée.

Déroulement de l’examen

L’examen dure entre 20 minutes et 1h, en fonction du mode de guidage et de la complexité de l’intervention. C’est pourquoi votre coopération est essentielle : pour limiter les risques de douleur et de complications, et pour contribuer à la rapidité du geste de ponction, vous devrez rester absolument immobile durant toute la procédure et arrêter de respirer quelques secondes si le médecin radiologue vous le demande.

La ponction-biopsie se déroule en trois étapes principales :

  1. le repérage de l’organe ou de la lésion par échographie ou scanner
  2. l’anesthésie locale près du point de ponction (vous ressentirez alors une brève douleur)
  3. le prélèvement dans l’organe concerné (non douloureux mais désagréable, avec des sensations de pression sur votre peau).

Nous utilisons systématiquement des aiguilles à usage unique (afin d’éviter tout risque d’infection) et nous adaptons le type d’aiguille en fonction de la nature et de la profondeur du prélèvement. Les aiguilles automatiques que nous utilisons font souvent un petit déclic lors du prélèvement. Si plusieurs prélèvements s’avèrent nécessaires, nous vous proposerons un calmant.

Quelles complications peuvent survenir pendant et après la ponction ?

Malgré toutes les compétences et les mesures de précaution et de sécurité prises par le personnel médical, toute intervention sur le corps humain peut comporter des risques de complications : certains patients peuvent trouver un peu de sang dans leurs urines de manière transitoire mais il est extrêmement rare que ce saignement éventuel, dû à la blessure d’un vaisseau sanguin, conduise à une hémorragie qui nécessite une transfusion de sang (ou de dérivés sanguins) ou à une intervention pour le stopper. De même, le décès du patient suite aux complications d’une ponction est rarissime.

Vous devez nous avertir immédiatement à la moindre gêne respiratoire, en cas de douleur persistante ou en cas de signes anormaux tels que fièvre, frissons ou vertiges.

Après la ponction

Une fois le prélèvement terminé, nous vous indiquons si et combien de temps vous devrez rester allongé et vous restez attentivement surveillé par le personnel soignant (la durée de votre attente est définie en fonction du type de ponction que vous avez subie).

Résultats

Le prélèvement est envoyé en laboratoire pour analyse, et plusieurs jours sont nécessaires pour une analyse approfondie. Cependant, une première analyse très rapide permet de déterminer si le matériel apporté par le prélèvement est suffisant.

Ensuite, les résultats sont envoyés à votre médecin, qui pourra vous en faire le commentaire.

Vous avez un examen à passer ?

PRENDRE RENDEZ-VOUS