Qu’est-ce que la cystographie ?

La cystographie est une radiographie de la vessie et de l’urètre, examen au cours duquel des rayons X sont utilisés, ainsi qu’un produit à base d’iode que l’on injecte au moyen d’une sonde directement dans la vessie.

Quels sont les risques encourus par le patient ?

Aucun risque d’irradiation du patient n’a été à ce jour démontré, les doses de rayons X utilisées étant trop faibles et grâce aux précautions prises pour limiter exclusivement l’examen à la zone examinée.

Des précautions sont systématiquement prises si le patient est une femme enceinte. Dans ce cas, vous devez absolument signaler au radiologue votre grossesse avérée ou supposée.

Déroulement de l’examen

La cystographie est un examen qui dure de 45 à 60 minutes, durant lesquelles vous serez allongé sur la table d’examen.

Le produit à base d’iode est injecté au moyen d’une sonde dans la vessie via l’urètre (cystographie rétrograde chez la femme ou chez l’homme) ; cela peut provoquer de brèves sensations d’irritation. Dans certains cas et seulement chez l’homme, le médecin procède à une injection par piqûre directement dans la vessie après une anesthésie locale (cystographie sus-pubienne). Une première série de clichés radiographiques est réalisée tant que la vessie est pleine. Une seconde série, pour étudier attentivement l’urètre, sera effectuée pendant que vous urinerez dans un récipient tout en restant sur la table de radiologie.

Quelles complications peuvent survenir pendant l’examen ?

Malgré toutes les compétences et les mesures de précaution et de sécurité prises par le personnel médical, toute intervention sur le corps humain peut comporter des risques de complications.

Cependant, les complications survenant pendant une cystographie, même rares, peuvent se produire lors de l’introduction de la sonde dans l’urètre :

  • le risque de blesser le patient au passage de la sonde est minime et cela se traduira seulement par un petit saignement sans gravité qui colore les urines durant quelques jours ;
  • un rétrécissement de l’urètre, rarissime, peut éventuellement survenir chez l’homme un certain temps après l’examen ;
  • le sondage ou la ponction peuvent causer un bref malaise sans gravité ;
  • il existe un très faible risque d’infection des urines, pouvant nécessiter un traitement antibiotique ;
  • dans le cas d’une ponction de la vessie (cystographie sus-pubienne), un petit hématome superficiel peut se former mais se résorbe spontanément en quelques jours ;
  • une hémorragie à l’intérieur ou autour de la vessie est absolument exceptionnelle mais peut nécessiter une intervention rapide.

Lors de l’injection du produit, les risques sont très rares et dans l’immense majorité des cas, sans aucune gravité :

  • une fuite importante de produit autour de la vessie ou de l’urètre, extrêmement exceptionnelle, peut nécessiter la prescription d’un traitement antibiotique ;
  • une réaction allergique au produit iodé, très exceptionnelle, est le plus souvent sans conséquences.

Résultats de l’examen

Un compte-rendu écrit est rédigé par le médecin radiologue et vous est remis dans les meilleurs délais.

Vous avez un examen à passer ?

PRENDRE RENDEZ-VOUS